Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?

 

 

 C'est parce que j'avais pris le Boulevard Raspail alors que j'aurais pu prendre une autre rue, que j'ai croisé la vieille dame sujet de ce récit. Son pas incertain m'avait poussée, lorsqu'elle s'apprêtait à traverser la rue, à lui proposer mon bras.

Comme une mère et une fille nous traversons très lentement par le passage clouté (enfin, le passage pour piétons). Arrivées de l'autre côté, elle me regarde d'un regard clair et me demande avec gentillesse, comme si elle avait voulu prolonger la rencontre : Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?  Maintenant, je cours à mon rendez-vous, lui répondis-je la saluant déjà de la main.

Pourtant, je me souviens bien, nous étions devant un café, les tables sur le trottoir étaient vides, une en particulier, qu'un rond de soleil démarquait des autres, avec ses deux chaises et son petit bouquet de fleurs, n'attendait que nous.

 

décembre 2010 

Informations supplémentaires