Pour Ophélie

 

 

Si jolie dans sa folie, Ophélie rit, dis Ophélie de quoi tu ris ? et Ophélie dit :

 

Si les dieux sont odieux,
odieuses sont les dieuses !

 

Ta rime étrange, Ophélie, ta drôle de rime, tu devrais la coucher sur du papier. Pourquoi faudrait-il lui faire un lit ? Puisque pour elle, pour Ophélie, les mots que personne n’a prononcés, attendent au contraire qu’on les réveille d'un lourd sommeil.

 

Et Ophélie rit, si jolie, sans révolte ni amertume, face à ces dieux et ces dieuses qui ont bâti pour elle une logique indécise entre sensée et curieuse.

 

juin 2021

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Informations supplémentaires