Pour la petite histoire

 

 

Les histoires qui n'ont jamais été racontées ont leur continent et pour y aller il faut avoir des ailes ; mes ailes à moi transparentes et minces ont grandi à peine, et c'est pourquoi de ce continent, je ne ramène que des histoires légères, après qu'un jour où j'avais voulu porter une histoire majeure, je me suis retrouvée, avec mes petites ailes, battantes mais frêles, les fesses par terre. Et tout autour de moi, une histoire en miettes ...

 

avril 2016

Informations supplémentaires